Frogga est somme toute un type sympa.

Avec son gros bide et sa tête fripée il ressemble à une grenouille qui avancerait sur deux pattes ; d’où son surnom naturel. Et puis les gros, ça bouge pas des masses, donc, pas d’ennui.

Mais voilà qu’il m’appelle moi, Mister Malocke, en me disant qu’il avait un problème de parasite. Mais le plan s’avère plus coriace que prévu quand le gros type me dit :

« En fait, je crois que mon voisin est un scarabée géant. »

Je jette un œil à sa bibliothèque : trois vieilles revues de tuning se battent avec un Werber. Peu probable qu’il soit influencé par Kafka. Ça mérite donc un coup d’œil, et en frère de rap, de flow et de groove, je lui tape dans la main et dit :

« T’inquiète, Mister Malocke est là. »

Erreur : la fiche de cette fiction interactive n'existe pas. Veuillez nous contacter.