Un grondement de tonnerre tonne sur les montagnes éloignées et la foudre étincelle tout autour de vous. Une lourde pluie tombent violemment. L’apparence de la lune est peu commune ce soir ; elle est d’une couleur maladif blanche et elle est presque pleine. Vous regardez fixement l’horizon et savez d’une façon ou d’une autre que vous êtes observé, vous le sentez, comme si des yeux étaient cachés dans les buissons, mais vous n’avez pas peur, pas de lui, pour vous, vous savez que vous allez le tuer, c’est votre destin…

Note : 2.0. Avec 1 note. Montrer les notes.
Chargement…