Twine est la voie royale vers la création facile d’aventures à choix multiples !

En effet, grâce à cet outil créé en 2009 par Chris Klimas, il vous sera possible de créer des histoires à navigation hypertexte en un minimum d’efforts, et à l’aide d’une interface visuelle intuitive et pratique.

D’ailleurs, Twine a déjà permis à bon nombre de personnes de s’exprimer, de partager leur quotidien, d’une manière qui leur était inaccessible auparavant. On a ainsi pu voir la communauté LGBT américaine s’emparer de l’outil pour donner naissance à des œuvres proposant de se mettre dans la peau d’une personne transgenre, etc. (voir les travaux de Porpentine par exemple).

Depuis, Twine est de en plus utilisé pour la création de jeux anglophones. Pour ce qui est des créations francophones, beaucoup reste à faire : à vous de jouer !

Par où commencer ?

À quoi ressemble concrètement une fiction interactive Twine ?

On parle ici de jeux HTML/CSS dont l’esthétique peut énormément varier. Voici par exemple un (beau) jeu, Cactus Blue Motel, réalisé par Astrid Dalmady et traduit en français par Eric « Skarn » Berthe.

Réaliser quelque chose d’aussi seyant que Cactus Blue Motel demandera cependant un peu de travail au niveau CSS, mais je vous propose d’envisager une première aventure très simple, en procédant de la manière qui suit.

Récupérez tout d’abord la dernière version de Twine 2 sur le site officiel, https://twinery.org/, et installez-le (vous pouvez même l’utiliser directement en ligne si vous le désirez, mais il est plus facile de gérer vos sauvegardes avec la version téléchargeable).

Une fois le logiciel lancé, vous verrez sur votre droite un bouton permettant de créer une histoire. Allez-y ! Vous avez donné un nom (même provisoire) à votre œuvre ? Dans ce cas, vous voyez désormais un cadre « Passage sans titre » au centre de la fenêtre Twine. C’est le point de départ de votre histoire !

En double-cliquant dessus, vous pourrez en éditer le texte. Bien sûr, vous voudrez proposer un bout de texte qui va envoyer les joueurs vers une nouvelle page ! Rien de plus facile, intégrer un lien de ce type :

Voici du texte normal. Et ce qui suit est un lien :
[[Texte à afficher dans le lien|nom_du_passage_a_creer]]

Validez tout ça, et un nouveau cadre sera créé dans la foulée ! Pour tester, cliquez sur le bouton « Lancer » en bas à droite et voyez la magie opérer.

Une fois votre histoire bien avancée, vous pourrez la « publier vers un fichier » pour la diffuser.

Ce sera tout pour cette page ; vous avez là en quelques lignes les fonctions principales du logiciel. Il faudra attendre nos articles sur Twine si vous voulez approfondir le sujet.

Vous pourrez néanmoins retenir pour votre première aventure que Twine propose différents formats de codage des histoires. Le format par défaut est Harlowe, dont on peut trouver la documentation — en anglais — ici.

Vous pourrez également trouver de nombreux tutos en anglais sur YouTube, et quelques-uns en français !

Pour aller plus loin

Si vous avez envie d’une aventure complexe ou d’une esthétique très particulière, et que vous finissez par vous sentir à l’étroit avec Harlowe, vous pourrez envisager d’autres façons d’utiliser Twine. Revenir à la version 1.4.2 peut se justifier dans certains cas, mais il reste de plus en plus préférable de travailler avec Twine 2, qui est régulièrement mis à jour et pour lequel les formats d’histoires évoluent régulièrement.

Faisons justement un rapide tour d’horizon de ces formats d’histoires :

  • Harlowe, le format par défaut, est conçu pour être simple d’utilisation. Il est régulièrement mis à jour et propose des macros utiles, mais reste un peu limité en terme de personnalisation.
  • Sugarcube est un autre format très populaire. Avec des mises à jours fréquentes et un début de traduction en français. Il propose en outre l’avantage de pouvoir être enrichi par des macros créées par d’autres utilisateurs.
  • Snowman pourrait retenir votre attention si vous voulez avoir les coudées franches en terme de personnalisation CSS et JavaScript dans votre jeu. Ce format est prévu pour les gens habitués à la programmation et qui n’ont pas envie d’être pris par la main !
  • On peut trouver d’autres formats comme Entweedle ou Jonah, mais les trois mentionnés ci-dessus restent à l’heure actuelle les choix les plus sûrs en terme de documentation et de maintenance.

Et quel que soit le format que vous utilisez, des connaissance en CSS et éventuellement en JavaScript vous seront nécessaires pour modifier l’apparence de votre histoire.

Enfin s’il vous reste des questions, vous pouvez les poster sur notre forum, où nous ferons notre possible pour vous aider !

Liens utiles