L'imagination, le meilleur des moteurs de jeu !

Auteur BenyDanette

Je suis game designer et maraîcher. J'ai scénarisé plusieurs jeux de société publiés chez Lucky Duck Games. Entre deux désherbages de poireaux, j'ai également écrit une flopée de jeux immersifs – murder party, escape games et autres cluedos géants. Aujourd'hui je m'essaie timidement à la fiction interactive.

Ecrire des Fictions Interactives avec Decker

Il existe de nombreux logiciels qui permettent d’écrire des fictions interactives, et si vous êtes perdus, je vous conseille de jeter un oeil à cette initiative très cool de Lilie Bagage, afin de choisir une technologie FI en fonction de… Lire la suite →

L’extrême droite dans les fictions interactives : des choix virtuels aux choix idéologiques

“Le jeu se comprend comme un outil métapolitique au service de l’idéologie de la nouvelle droite. Le concept de métapolitique a été élaboré par de Benoist et la Nouvelle Droite française, soutenant que le pouvoir politique est légitimé par un cadre éthique façonné par la culture spécifique d’un groupe. Pour changer le paysage politique, il faut d’abord gagner une bataille culturelle en transformant les valeurs, l’éthique et les normes communément admises, ainsi que leurs expressions dans la sphère publique, de manière à créer une hégémonie fondée sur sa propre perspective idéologique.”

Fiction Interactive : élections et fictions

Désormais, il importe de bâtir sa propre histoire, évocatrice, émouvante, et de la confronter à celle des autres candidats. La confrontation des récits supplante l’affrontement des idées. Le storytelling évince la pensée logique. Dorénavant, la narration remplace l’explication, le recours aux programmes et aux argumentaires.

[I] doesn’t exist : l’avenir du jeu textuel traditionnel ? (spoiler : pas du tout.)

[I] doesn’t exist – a modern text adventure, est un jeu sorti en octobre 2023, développé par LUAL Games, un studio indépendant basé en Suisse, crée par le duo Anna-Lena Pontet (programmation) et Luzia Hüttenmoser (direction artistique). A l’origine, [I]… Lire la suite →

Fiction interactive : un ADN punk ?

“Nous avons une trop haute idée de la fonction de l’art pour lui refuser une influence sur le sort de la société. Nous estimons que la· tâche suprême de l’art à notre époque est de participer consciemment et activement à la préparation de la révolution.”

“Tout est politique”, même la fiction interactive ?

“L’antagoniste prend souvent la forme de robots humanoïdes, de zombies ou d’extraterrestres. Or, ces figures font écran à la menace réelle que connaît la Terre, à savoir le réchauffement climatique et l’ensemble des désastres industriels. Ne préfère-t-on pas imaginer la fin du monde plutôt que la fin du capitalisme ?”

© 2024 Fiction-interactive.fr — Propulsé par WordPress

Thème par Anders NorénHaut ↑